Acier brulant

Partie 2: Sur les traces de Jumni

Le lendemain de la rencontre avec Plume d’or, celui-ci emmena nos héros dans le repère de La serre de l’aigle. Dans une tour anciennement utilisé par une compagnie de fauconnerie, maintenant réaménagé en secret, ils firent la connaissances des autres membres du groupe.

Heureux de revoir vivant Plume d’or, le chef Bai-Gon en plus d’une récompense put offrir une piste a nos héros qui aussitôt ce lancèrent a la recherche de leurs ami d’enfance. Cette piste les menas dans la boutique d’un marchand peu réputé surnommé Durian. L’individu peu fréquentable fit la très désagréable connaissance d’un Yvan impatient de retrouver son ami et dit au nain tout ce qu’il savait des derniers direction qu’avait prit Jumni.

C’est vers l’arène que le groupe ce dirigea. La bas interrogent les plus pauvres habitant du quartiers ce disant que vivant dans la rue, ceux-ci aurais bien vu quelques choses mais leur piste ne semblait pas les menés nul part. Puis Yvan ce dit qu’il devait surement y avoir quelques part une ancienne voit d’accès qui les mènerait sous le stade, ce fiant a ses connaissance architecturales et put finalement trouvé une porte grillagé.

A leur surprise, l’endroit ne leur semblait pas si déserte que ça et ils trouvèrent dans les sous-sol, une deuxième arène ou surement la nuit ce produisait des combats clandestins. Affrontant les quelques gardes et gardiens des cages il purent secoururent leur amis Jumni qui si il n’étaient pas passé le sauver aurait surement fini dans un désavantageux combat a mort pour le divertissement de la foule. Avant de partir, jumni leur fit cependant faire un détour dans les allées souterraines afin de trouver la raison pour laquelle lui même c’était d’abord introduit dans ce lieu. Dans une pièce verrouillé, remplie de drogue et autres contrebandes illicites ils trouvèrent une mystérieuse sphère. Dans cette sphère de verre, une vive flamme bleu brillait sans dégager la moindre chaleur. Ils sortirent enfin, juste a temps alors qu’arrivait des renfort au gardes rencontré plus tôt.

Maintenant, Jumni usant de ses contacts tachais de deviner ce que pouvait être cette étranger sphère magique et surtout comprendre ce que voulait en faire les triades et ce avant que malheur ne frappe la cité.

View
Partie 1: La cité des hirondelles
Les retrouvailles

Nous voici dix ans après les tristes événements qui vinrent changer la face du monde entier.
Tous à ce moment dans la Cité des Hirondelles, nos jeunes héros ne se doutaient point de sitôt ce voir retrouvé. Mais apparemment, quelqu’un désirait bien les revoir réunit.
Cherchant du travail, Ikaku c’était fait suggéré de visité la ville par un ami. Celui-ci lui recommanda si possible d’entrer en contact avec un certain Plume d’or qui pourrait l’aider a tourné la fortune en sa faveur.
De son coté, Yvan, dont le père croulait malheureusement sous les dettes reçu une invitation mystérieusement laissé pour lui dans un endroit qu’il croyait secret. Un certain Plume d’or l’invitait à venir se dégourdir les jambes dans la cité.
Bigelbom lui, ce vu en partie reconnaissant de l’étranger qui le sortis d’une situation embarrassante, soit de prison. Il ne trouva que quelques indices dont une adresse qu’il suivit pour découvrir qui était ce curieux bienfaiteur.
Hitomi tans qu’à elle, avait gardé contact avec Jumni qui habitait la ville. Espérant rencontrer à nouveau son ami avec qui elle correspondant depuis quelques temps, elle vint dans la ville où elle reçut une lettre inquiétante.

‘’Cher Hitomi,
Si tu lis cette lettre, c’est que j’ai peut-être poussé ma chance un peu loin et que je suis en danger. Je dois t’avouer que je n’ai pas été très honnête et que je t’ai caché plusieurs choses sur moi. Désolé de te le dire maintenant, je ne voulais pas t’inquiéter. Je me suis fait quelques ennemis qui ne doivent pas me retrouvé donc s’il te plait, ne me cherche pas. Si tu veux m’aider, je te demanderais alors une chose. Recherche un dénommé Plume d’or, lui seul peut t’aider. Vous êtes les seuls deux personnes à qui je peux réellement faire confiance. -Jomni Kalaztra’’

Inquiète de la situation dans laquelle c’était mis son ami entreprit des recherches dans la cité. Ses recherches la menèrent à l’Auberge du Faisant fainéant ou elle prit un petit contrat le temps de trouver plus d’indices. C’est la journée même, alors qu’elle offrait un petit spectacle que les choses prirent un tournant inattendu. Au beau milieu de sa performance, des saoulons déclenchèrent une bataille avec un nain qui ne cherchait que de quoi manger après une longue route. A quatre contre un, le combat ne parut pas légitime au demi-orque assis dans le fond de la salle à manger, Il décida d’équilibrer un peu les choses en se joignant au combat. Au même moment, Bigelbom, cherchant la chambre #7, ce retrouva contre lui-même mêlé à tout ça.
Ainsi ce fit la réunion de nos amis, surpris de ce croisé ainsi, sur la piste du mystérieux Plume d’Or. Ils suivirent la piste de Bigelbom qui reçut la clé de la chambre par l’Aubergiste apparemment informé que celui-ci lui la demanderais. Ils trouvèrent dans la chambre une carte ou plusieurs endroits étaient entourés de cercles. Depuis la fenêtre, on leur envoya un message attaché à une flèche. Ce message les invitais a ce rendre dans une des entrepôts des gardes de la ville, mais de faire attention. En s’y rendant, ils tombèrent dans un guet append. Ils réussirent sans trop de difficulté à ce débarrassé de leurs assaillants et sous leurs capes virent qu’ils s’agissaient de garde. Mais pourquoi des gardes cacheraient leurs propres agissements?
Le hangar qui selon leurs sources devait être désert était surveillé par une dizaine de garde. Hitomi et Yvan s’approchèrent des deux gardiens de la porte du devant. Usant de ses charmes, Hitomi réussi rapidement à convaincre les deux hommes de les laissé entrer, aidé par Yvan qui fit comprendre au gardes qu’ils étaient des mercenaires à la recherche de travail. Le premier garde semblait satisfait de cette explication.
‘’ Excellent, notre patron serait surement intéressé par vous deux!’’
Au même moment, une alerte sonnait de l’autre côté du bâtiment, laissant le champ libre à Bigelbom qui ce glissa par le coté du bâtiment via une fenêtre entre ouverte.
A l’intérieur, nos deux amis firent la rencontre de deux hommes en train de décharger une charrette de marchandise et surtout d’un grand et gros homme tatoué du nom de Gon Bai-Lo. Il avait sur son épaule un homme inconscient, répondant aux descriptions qu’ils avaient de Plume d’Or, qu’il venait tout juste d’assommer avec son énorme massue.

‘’BOOM!’’

C’est Bigelbom qui ouvrit le bal. Une bombe bien placée fit un bel effet de surprise. Yvan chargea et Hitomi de par sa musique réussie à tenir étourdit Gon Bai-lo un bon moment. Ikaku s’occupa des gardes de l’entré. Une fois qu’il ce fut débarrassé des deux hommes de main, Yvan alla ce battre contre Gon Bai-Lo qui récupérait des charmes d’Hitomi. Mais la brute frappais fort et envoya Yvan au tapis. Heureusement, son fidèle Voytek vengea le coup et d’un bon coup de griffe blessa mortellement Gon Bai-Lo.

Le combat terminé, nos amis prirent une charrette en vitesse, y transportant Plume d’or inconscient pour le ramener en lieu sûr. Celui-ci revint à lui un peu plus tard dans la soirée.
Il se présenta au petit groupe, s’excusant de la situation dans laquelle ils les avaient menés mais il était tombé sur une opportunité parfaite de trouver des preuves contre Bai-Lo père, un mafieux sur qui il enquêtait depuis des semaines. Il leur apprit que lui et Jumni font partie d’un groupe appelé la Serre de l’aigle et qu’ils voulaient ramener la vrai justice dans la ville. Son objectif était de ramasser des preuves que Bai-Lo avait à sa solde des gardes corrompus et qu’il trafiquait des marchandises dans la ville. Il voulait ensuite échanger cette information au Syndicat, un groupe de marchand d’information, afin d’obtenir des informations à propos de son amis Jumni, disparut il y a quelques jours.

View
Prologue: La fête
10 ans avant les aventures

L’aventure pour nos héros commença un matin de printemps, la journée de l’équinoxe, dans le petit village de Kalcheg. Cette journée, pour le petit village de fermiers et d’éleveurs de chevaux, en était une spéciale car on fêtait le centenaire de la fondation du village. Un grand banquet était en préparation, les chevaux étaient brossés et bichonnés, l’on coupait du bois pour un immense feu de joie, les musiciens accordaient leurs instruments et une caravane de marchands était venu pour offrir de jolies souvenirs et friandises aux villageois.

Bigelbom c’était glissé en douce hors de la tanière familiale pour aller rejoindre ses amis du village. La petite bande c’était donné rendez-vous près des caravanes aux petites heures pour y établir leurs plans pour la journée.
Ikaku, le jeune demi-orque était le premier arrivé comme d’habitude, déjà réveillé depuis quelques heures pour aider ses parents sur la ferme avant de rejoindre ses amis. Il avait bien hâte de voir les cavaliers et les plus beaux chevaux du village.
Hitomi, était arrivée en mêmes temps que Jumni pour rejoindre Ikaku. La jeune fille qui n’était pas une habitante du village mais l’enfant de deux artistes ambulants qui faisaient de nombreux arrêts par le village, c’était rapidement liée d’amitié avec les autres héros. C’est d’ailleurs les parents d’Hitomi qui préparaient le spectacle de fin de soirée.
Jumni lui était le fils du maréchal ferrant. Son père, était fort occupé mais avait tout de même laissé le jeune enfant allez s’amuser avec ses amis. Jumni avait entendu de son grand frère qu’un des marchand aurait un œuf de dragon en vente et était bien déterminé à ce l’acheter.
Le dernier à arriver fut Yvan, le jeune nain, fils du patron de la mine locale. Comme d’habitude, son père lui avait donné plusieurs taches à terminer pour la préparation de la journée et Yvan c’était empressé de tous les accomplir afin de rejoindre au plus tôt ses amis.
Voyant la visite des marchands comme une super opportunité, les cinq jeunes se mirent d’accord pour aller donner un coup de main au villageois afin de se faire de quoi s’acheter des friandises, des pétards et surtout; le fameux œuf de dragon.
Ils commencèrent par rendre visite à Stipan, le héros local qui était de visite dans son village en l’occasion de la grande fête, ce disant qu’il devait bien avoir quelques pièces ou trésor à partager avec eux. Stipan et ses amis était à ce moment à discuter avec l’ancien du village, celui que tout le monde appelait ‘’Chef’’ mêmes si son fils avait pris ce rôle il y a des années. Stipan offre au enfant un marché, il devait l’impressionner et en échange il leurs donnerait quelques pièces. Jonglerie, chants, petit tour d’alchimie réussirent à amuser le jeune homme qui fut heureux de récompenser les enfants.
Par la suite, ils allèrent donner un petit coup de main aux préparatifs. Ikaku démontra un bon œil pour l’ornement floral, on apprit qu’Yvan avait un talent caché pour les percussions et que Hitomi était bien habile lorsqu’elle sauva de la noyade une pauvre peluche tombé dans le puit.
Puis, vint le mystère du voleur de jambon. Ils suivirent les indices laissés, selon le père d’Yvan, par un des chiens du voisin jusque dans une petite grotte. Là, les enfants firent une découverte surprenante et triste. Le coupable était en fait un jeune bébé ours qui tentait de donner à manger à sa pauvre maman blessée mortellement suite à un éboulement. Ils rapportèrent le bébé chez Yvan alors que son père s’occupait de la maman ourse. Pour les remercier de leur effort, il leurs donna quelques pièces
Leurs petites bourses bien remplis, ils accoururent au marchand ou ils purent d’abord s’acheter leur fameux œuf de dragon qu’Hitomi et Jumni protégeais fièrement. Ikaku ce prit aussi une jolie épée de bois, Yvan une petite grenouille en jade, Hitomi de jolies rubans et encres colorés et Bigelbom des petits feux d’artifice, donc certains sans payer. Ce fut ensuite le temps de fêter, manger et danser! Épuisé par leurs journées bien remplies, ils allèrent tous dormir chez Jumni.

Au lendemain matin, quelques temps avant l’aurore, les choses changèrent dramatiquement pour le pire. Une pluie de pierre de feu tomba au centre du village, embrasant les chaumières. Du cratère, des êtres de pierres attaquaient les habitants, guidés par un immense démon noir aux yeux de flammes. Leur attaques était sans merci, Stipan et ses équipiers réussirent à ralentir l’attaque, laissant la chance au villageois de fuirent. Forcé à quitter en vitesse, les jeunes enfants furent séparés. Leur village au proie d’immense flammes bleu, ils purent ce jeter un dernier regard, espérant pouvoir ce revoir bientôt…
Hebergeur d'image

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.